Interview de Damien

foot-national.png

 

 

A la découverte des SR Colmar

Colmar jouera les troubles fêtes cette saison

Considéré comme un sérieux outsider la saison dernière en National, Colmar aura encore cette étiquette lors du prochain exercice. Foot-National est allé à la rencontre du club alsacien, qui pourrait être l'une des bonnes surprises des mois à venir. Entretien avec Damien Ott, l'entraîneur des SRC.

Foot-National.com : Damien Ott bonjour, vous avez terminé huitième du dernier championnat de National. Avec un peu plus de recul, quel est votre bilan de cette saison écoulée?

Damien Ott : La saison dernière a été satisfaisante. Elle est même allée au-delà de nos espérances. L'objectif était de faire mieux que l'an dernier. Nous y sommes parvenus, nous sommes en progrès. C'est de bon augure pour la suite.

Vous avez repris l'entraînement il y a une quinzaine de jours. Vous venez d'être défaits en amical par Strasbourg. Comment jugez-vous cette reprise?

C'est toujours compliqué de tirer des enseignements. Nous travaillons dur pour aborder cette nouvelle saison avec tous nos moyens. Les garçons sont appliqués, ils font les choses comme il faut. Donc, si on ne peut se satisfaire de cette défaite, elle n'est inquiétante outre mesure.

En ce qui concerne votre mercato estival, vous avez enregistré une dizaine d'arrivées pour autant de départs. Y a-t-il encore quelques mouvements à prévoir chez vous?

Non, le recrutement est a priori terminé. Désormais, c'est aux joueurs présents de travailler et de monter qu'on peut avoir confiance en eux, et je parle des nouveaux comme des anciens. Nous avons conservé les mêmes fondations, afin de miser sur la continuité. Des joueurs comme Touré ou encore Dufrennes ont eu des propositions plus intéressantes, nous n'avons pas pu les retenir. Désormais, il faudra faire sans eux.

Question classique mais importante : quelles seront vos ambitions pour cette saison? La Ligue 2 est-elle envisageable?

Je le répète, notre ambition sera de continuer à progresser. Il faudra donc tenter de faire mieux que la huitième place de la saison dernière. Ce sera plus difficile car il y aura davantage de relégations et aussi de très belles équipes. Je pense qu'il n'y aura pas de ventre mou et qu'il faudra accrocher le bon wagon. Prendre rapidement des points serait un plus pour travailler sereinement.

Lors de notre dernier entretien, vous évoquiez votre avenir aux SRC comme incertain. Finalement, vous êtes toujours là...

En effet. Tout s'est bien passé. Le nouveau président a choisi la continuité. Les conditions de travail sont très intéressantes ici. L'esprit du club est toujours là, et la confiance entre les dirigeants a été sauvegardée. C'est donc logiquement que j'ai décidé de poursuivre l'aventure.

Enfin, un mot sur vos premières échéances en championnat. Amiens, Carquefou, Bourg-Péronnas, soit un relégué et deux promus. Comment allez-vous aborder ces joutes inaugurales?

Je n'accorde que très peu d'importance au calendrier. A nous d'être prêts le jour-J. Il faudra aller au stade de la Licorne en ayant des arguments. Amiens est un relégué qui sera forcément performant. C'est une équipe qui impose le respect et il faudra être solide pour tenter de rivaliser.

lundi 23 juillet 2012 - Alexandre Chochois

 

Vous devez être connecté pour poster un commentaire